Un aller-retour à Paris

mai 22, 2017




La semaine dernière, ma douce Maylis avait une journée d’étude à Paris, en relation avec son master : pour l’occasion elle n’a pas hésité à me mettre dans sa valise ! Nous avons passé vingt-quatre heures sur place et je vous en parle tout de suite !



Arrivées par l’IDTGV à départ de Bordeaux, nous sommes montées en fin de journée (non sans se dire que la future LGV l’Océane sera vraiment très utile). Arrivées à Montparnasse, la douce nous guide jusqu’au Waldorf Hôtel Montparnasse ***, à quelques pas de la gare. En arrivant, impossible de ne pas succomber au charme de la décoration du hall (Maylis me connait vraiment bien) ; décoration colorée, cosy & chic avec la palette de couleur qui va bien, bref, je fonds ! Vingt-trois heures passées, nous récupérons la clé pour courir mourir de sommeil dans les draps ! Si les rideaux de la chambre ne remportent pas de franc succès, nous apprécions la disposition de la chambre, assez spacieuse, la praticité de la salle de bain (petit coup de cœur pour la faïence *_*) et, surtout, l’isolation de dingue de la chambre ! Nous sommes juste en face de la tour Montparnasse et malgré le trafic dans la rue et le couple de chinois assez bruyant de la chambre d’à côté, il n’y a pas un bruit une fois dans notre chambre. Très sensibles sur ce point, autant dire qu’on a adoré ! Et puis la literie… mmmh on a dormi comme des bébés ! En laissant la chambre le lendemain matin, une chose est sûre, nous garderons cette adresse sous le bras : aussi pratique géographiquement parlant que confortable pour les clientes difficiles que nous sommes !








Alors que ma chérie file à sa journée d’études avec tonton Uber (d'ailleurs, profitez de 10€ offerts pour votre première course avec le code : t55unn94ue, valable jusqu'au 04/06/17) je prends le temps de me réveiller et je file à la gare : notre meilleure amie quand nous montons à Paris, c’est la Consigne de la gare où nous pouvons toujours abandonner notre bagage pour voguer en toute liberté !




Une fois fait, me voilà engouffrée dans le métro parisien que j’exècre tout particulièrement : de tous les métros que j’ai pu tester, c’est vraiment le pire en matière de confort et d’infrastructure pour moi ! Mais c’est rapide alors… me voilà partie en direction de la place de la République. Heureusement, beau soleil pour la journée, ça nous change de nos visites dans le froid. Mon premier arrêt ? Umami Matcha Café, spécialiste du thé matcha sous toutes ses formes. Pour la fervente fan de la petite poudre verte que je suis, c’est l’idéal et je remercie encore Victoria du topissime blog Five Of December (que je vous recommande vivement d’aller découvrir, d’autant plus si vous êtes friands de bonnes adresses en matière de Coffee shops) de me l’avoir conseillé. Le café est plutôt spacieux, épuré et le comptoir des pâtisseries fait baver d’entrée ! Pour cette première partie de petit déjeuner, j’opte pour des œufs brouillés (délicieux) et un matcha latte frappé, de mise pour les chaleurs matinales ! Un accueil des plus agréables, un lieu calme : j’adore ! Si je m’écoute, je reste là pour la journée à tester toute la carte !









Mais il est déjà temps de repartir et je file à Season, à quelque pas de là pour la seconde partie de ce breakfast au top ! Installée dans ce coffee shop à la décoration parfaite (il faut le dire), je craque pour les fameux Pancakes d’Olivier (pancakes, bacon, sirop d’érable, noix de pécan et crème de fleur d’oranger) et un nouveau latte matcha (on ne change pas les bonnes habitudes). L’endroit est calme en cette fin de matinée bien que déjà très fréquenté ; chacun déjeune, on profite du calme de la ruelle et du design du lieu. Quand mes pancakes arrivent, je sais déjà que je vais galérer à en venir à bout mais bon dieu que c’est bon ! Si les pancakes en soit ne m’ont pas transcendé (comparativement à ceux que j’ai pu tester lors de mes voyages aux USA), l’association avec le sirop, le bacon et les noix de pécan est top ! Je ne peux donc que les recommander ! Le matcha latte est bon, mais sans plus si on pense à son prix (bien trop excessif...).








Je décide finalement de lever le camp et repartir en direction de l’Opéra pour aller faire un tour au Printemps que j’affectionne… ou plutôt que j’affectionnais. On ne monte pas souvent à la capitale mais le magasin a encore changé depuis la dernière fois. Je ne suis pas fan, me perds un peu dans ce dédale d’étages et passerelles et trouve enfin ce que je cherchais : le coin maison. Malheureusement, ma CB s’est arrêtée à l’entrée et n’a pas décidé de suivre. Je continue sur Citadium, pour flâner et fini par repartir direction le Cirque d’Hiver pour attendre ma douce qui revient.






C’est déjà l’heure de déjeuner et, après hésitation, on décide de partir à Ob-La-Di, à quelques rues. Ce Coffee Shop est vraiment très petit mais on arrive au bon moment pour profiter dans le calme. Accueil agréable, à nouveau, on s’installe et on craque pour les avocado toasts en bonne fan des tartines que nous sommes. Il fait tellement chaud, impossible de tester le latte, j’opte pour un latte frappé et la chérie pour un jus. On déjeune, on discute, et nous voilà reparties, satisfaites.










Petit détour, il y a un café que je veux ABSOLUMENT tester. Métro et marche sous le cagnard, on est super contentes quand on trouve Peonies et sa clim ! Le coffee shop est juste magnifique, autant que les bouquets de fleurs qui y sont proposés et l’accueil terriblement agréable. Latte frappé pour ma chérie, je jette mon dévolu sur la limonade à la fleur de sureau… et je fonds : trop bon ! Dommage que l’on n’ait plus faim pour tester la carte.







Cette petite pause au frais est la bienvenue et nous voilà à la recherche de Søstrene Grene sur Google Map. On y passe finalement et là… je craque sur tout ce que je vois. Je n’ai qu’une chose en tête : à quand un Søstrene Grene à Bordeaux ? Si vous ne connaissez pas le principe, il s’agit d’une chaîne de magasin de décoration danois où l’on retrouve, au fil de la visite (à sens unique) les recommandations et coups de cœur déco des sœurs Grene, Anna et Clara (en vrai, c’est des frères à la tête de la chaîne, mais sshhh on aime le charme de la démarche quand même). Mais pour la petite info, le magasin a débarqué à Toulouse depuis la semaine dernière alors peut-être que c’est bientôt notre tour ! En attendant, je suis ravie d’avoir enfin découvert leurs produits, même si ça nous a valu de nous perdre dans le labyrinthe que sont les Halles de Châtelet.







Notre petit tote bag Søstrene Grene bien rempli sous le bras, il est temps de filer retrouver Pauline, ma meilleure amie. Cette fois, on fait le trajet à pied pour rejoindre l’Anticafé du Louvre. C’est Pauline qui m’a fait découvrir le principe il y a quelques mois : en allant à l’Anticafé, on ne paye que le temps que l’on y passe ! Que vous restiez une heure ou quatre, ce n’est que le temps qui compte. En clair, vous pouvez consommer à volonté les encas salés/sucré et les boissons qui y sont proposer. Wifi, espaces spacieux pour pouvoir travailler en solo ou en mode coworking, multitude de livres et de jeux de société à disposition : tout y est pour passer un bon moment à l’Anticafé, comme à la maison. Convaincue, j’ai d’ailleurs participé avec plaisir à la campagne de Crowdfunding lancée par Simon et Etienne il y a plusieurs mois pour qu’ils puissent ouvrir l’Anticafé de Bordeaux ! Bonne nouvelle, l’ouverture est pour bientôt ;) mais je vous en reparlerai en temps et heure.
Pour en revenir à ce nouvel arrêt, nous sommes charmées par le lieux : calme mais dynamique, spacieux, lumineux… on se laisse à nouveau tenter par un délicieux latte frappé à la vanille en discutant avec ma Popo d’amour. Les retrouvailles sont de courte durée mais font tellement de bien ! C’est à regret que nous repartons finalement pour braver la chaleur et le métro bondé. Paris, c’est déjà fini et nous retrouvons Bordeaux.






Alors 24h, c’est court et en même temps, ce n’est pas désagréable ! On n’est pas fan de Paris, pas du tout en fait. Si on adore l’architecture, on n’applaudit pas le style de vie, le monde, les gens chiants et stressés, la saleté de certaines rues, le trafic désagréable, le métro bondé, et j’en passe. Mais on ne va pas se le cacher, de temps à autre, une virée à Paris pour faire un peu de shopping, voir les copains ou assister à un concert, c’est cool ! Alors je n’ai qu’une chose à dire : à bientôt Paname !

Pour les adresses et précisions, c'est à retrouver en toute fin d'article ! Et vous alors, vous pensez quoi de Paris ? Qu'est-ce que vous préférez y faire  ? Et si vous avez de bonnes adresses à nous conseiller, nous sommes preneuses ! Bisous les chats !












Les adresses :



WARDOLF HOTEL***
17, Rue du Départ
75014 PARIS
www


UNAMI MATCHA CAFE
22, Rue Béranger
73003 PARIS
www


SEASON
1, Rue Dupuis
75003 PARIS
www


OB-LA-DI
54, Rue de Saintonge
75003 PARIS


ANTICAFE DU LOUVRE
10, Rue de Richelieu
75001 PARIS
www




You Might Also Like

4 commentaires

  1. Un bien bel article (merci pour le petit poke !) je suis contente de savoir que tu aies aimé ces adresses ! À très vite ! Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Je vous rejoins tellement concernant votre avis sur Paris. L'architecture et cette culture à porter de main sont extraordinaires mais le reste est tellement pesant que j'avoue ne jamais ressentir l'envie d'y retourner ... Mais l'avantage des Capitales c'est aussi de pouvoir y trouver des boutiques, restaurants etc à tomber et ton article le prouve bien ! Les adresses ont l'air extras ! Et puis quelle chance d'avoir aussi pu profiter de la capitale sous le soleil !!!
    A bientôt pour la suite de vos aventures :)

    RépondreSupprimer
  3. PS : les photos sont toujours aussi belles ! (si, si, c'était important de le préciser !)

    RépondreSupprimer
  4. De superbes adresses qui donnent bien envie! Je te conseille également pour la prochaine fois : République of coffee pour un déjeuner healthy (https://thecosmicsam.com/2017/03/05/un-dejeuner-healthy-chez-republique-of-coffee/) et le café / salon de thé Amami (dans le même style que Umami mais plus calme : https://thecosmicsam.com/2016/12/23/a-la-decouverte-du-cafe-zen-amami/)

    RépondreSupprimer

i n s t a g r a m | m a d l e e n

p o p u l a r • p o s t s

i n s t a g r a m | m a y l i s